Diversification organoleptique culinaire

Il y a 2 qualités organoleptique des aliments.

Définition organoleptique : On dit d’un corps qu’il est organoleptique lorsque ces corps, mis en contact immédiat avec nos organes ; ainsi, les corps qui ont de l’action sur la peau, ceux qui agissent sur l’odorat, sur le goût, manifestent des propriétés organoleptiques.

Qualité organoleptique et cuisson basse température

La cuisson à basse température est une technique de cuisson qui permet de conserver les qualités organoleptiques des aliments. Les viandes gardent une jutosité et une tendreté exceptionnelles. La cuisson sous vide et la cuisson à juste température peuvent être combinées. Ces deux modes de cuisson économiques, et respectueux du produit, apportent une grande qualité aux aliments et un respect de la sécurité des consommateurs.

Qualité organoleptique et sécurité alimentaire

Cuisson sous-vide et cuisson à juste température permettent de garantir un excellent rendement à la cuisson. Mais la cuisson basse température permet avant tout une qualité organoleptique. Cette qualité permet de répondre totalement aux besoins de certains types de consommateurs.

Changements de couleur, odeur, goût, les critères organoleptiques sont facilement évaluables par les consommateurs. Préparer des aliments avec une cuisson lente va vous permettre de disposer de plats aoux gouts riches, et aux couleurs naturelles.

Sachez que ces critères organoleptiques sont utilisés dans certains pays par des chercheurs et habitants pour évaluer la qualité des aliments (c’est le cas des poissons ou viandes). Des tests ont étés menés avant toute consommation.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :